Project

Agroforesterie et agriculture amérindienne

Budget: 44,121 €
Website: www.naturerights.com
Coordinator: Nature Rights Guyane

Valorisation de l’agroforesterie et de l’agriculture traditionnelle amérindienne

Guyane Française

Les communautés traditionnelles, amérindiennes, noirs-marrons ou créoles vivant en Guyane française entretiennent un lien ancestral avec les écosystèmes et la biodiversité locale. Toutefois, des problématiques nouvelles émergent telle que la sédentarisation qui impactent fortement les modes de vie traditionnels de ces communautés. Confrontés aux enjeux de pression démographique et d’accès au foncier, certaines pratiques agricoles ancestrales comme l’agriculture sur brûlis ne sont plus possibles entrainant des problèmes d’acidification et d’appauvrissement des sols auxquels doivent faire face les agriculteurs.

Sur une échelle plus large, le territoire guyanais présente une forte dépendance alimentaire aux importations de France métropolitaine. Les modèles agricoles dominants sont encore majoritairement tournés vers l’agriculture conventionnelle employant notamment des pesticides et fertilisants chimiques, impactant directement la biodiversité et les écosystèmes guyanais. Dans ce contexte, la petite agriculture familiale et traditionnelle est de plus en plus marginalisée au sein des communautés rurales et les savoirs traditionnels se perdent.

Depuis 2017, l’association Nature Rights encourage les pratiques agricoles traditionnelles et familiales ainsi que l’agroforesterie comme modes de production vertueux permettant une gestion durable de la forêt et la sauvegarde des savoir-faire locaux.

Le projet accompagnera trois communautés amérindiennes de Terre-Rouge, Mana et Bellevue dans le développement d’activités agricoles traditionnelles et/ou agroforestières sur des parcelles pilotes. De par son approche pédagogique, le projet sensibilisera les plus jeunes à l’utilisation durable des ressources et la préservation des écosystèmes.

Dans une perspective de développement d’activités économiques durables et éco-responsables au profit des communautés locales, le projet réunira les acteurs agricoles inter-communautaire en partenariat avec la Collectivité Territoriale de Guyane et les institutions et associations locales. Cette mise en réseau permettra de partager les bonnes pratiques et les expériences ainsi que de créer des liens entre acteurs et encourager une transition agroécologique du territoire.

Un groupe d’étudiants ingénieurs agronomes réalisera une étude sur le développement de filières agro-écologiques locales dans le cadre d’une Mission Jeune Expert. Enfin, un mini-film documentaire destiné au grand public sera publié en fin de projet.

L’agroforesterie est un système où des plantes ligneuses (arbres, arbustes…) sont associées à des cultures agricoles à des fins de bénéfices et de services. En s’appuyant sur des associations de cultures, cette pratique permet un meilleur équilibre écologique au sein de parcelles agricoles (végétaux, micro-organismes, insectes, animaux).

© NatureRights